Catherine Zumkeller
Nouvelles

Interview de Catherine Zumkeller dans le Monde Economique

Catherine Zumkeller, pourriez-vous nous parler de l’oeuvre que vous avez choisi de nous présenter aujourd’hui ?

Il s’agit d’un paysage habité qui permet plusieurs interprétations : S’agit-il d’un corps allongé au bord de l’eau ou d’une falaise aux contours humains surplombant un plan d’eau ? A chacun d’en faire sa lecture personnelle. L’oeuvre a été réalisée sur une toile de 1m / 80cm et englobe plusieurs techniques.

Parmi toutes vos oeuvres, pourquoi avoir choisi celle-ci en particulier ?

D’abord elle n’a pas été réalisée dans mon atelier, mais lors d’un séjour artistique à l’étranger. Deuxièmement, j’ai commencé à travailler sur un corps auquel s’est intégré par la suite un paysage. De ce fait le corps a pris un peu un aspect minéral donnant une autre dimension au tableau.

Dans quelle mesure cette oeuvre est-elle représentative de votre travail artistique?

Cette oeuvre est une bonne ambassadrice pour représenter mon travail. On y retrouve un large échantillonnage de ma démarche artistique. Elle est habitée par mon trait, ma gestuelle, la transparence des couleurs superposées, ainsi du collage.

A ce propos, comment définiriez-vous votre approche artistique?

Je pars souvent de rien en posant juste une intention. Petit à petit, en superposant les couches le sujet se dévoile. Il y a un côté parfois ludique, parfois méditatif pour moi avec cette façon de travailler. Mon inspiration me vient beaucoup de la nature, mais le fil rouge de mon travail reste le corps. Corps qu’il me plait de dessiner sur le vif avec un modèle vivant. Après toutes ces années de réalisations artistiques, je vais de plus en plus vers un travail intériorisé.

Voir l’article dans le Monde Economique

Articles similaires

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :