L’art, l’artiste et Von Raphaël
Nouvelles

L’art, l’artiste et Von Raphaël

Von Raphaël, quel est selon vous le rôle de l’art ?

« L’art ne sert à rien. C’est un luxe de s’acheter une toile. On pourrait mettre son argent ailleurs. ». Parfois, lorsque je passe devant des toiles, je m’interroge. Pour moi, c’est une forme d’expression. Il est difficile d’expliquer ou de traduire ce qui se passe lorsqu’on peint. On ne sait souvent pas d’où vient ce flux créatif qui pousse à créer, et il est encore plus difficile de savoir à quoi c’est censé nous servir, tant à l’artiste qu’au spectateur. Et pourtant, en peignant une toile, on ressent quelque chose. Il y a cet appel à créer, cet appel à faire cette ligne ou ce trait particulier, à cet endroit précis, avec telle ou telle couleur et tonalité. Il en va de même pour le spectacteur. Il observe, et sans comprendre vraiment pourquoi, il ressent quelque chose de spécial pour telle ou telle oeuvre. Selon moi, outre une forme d’expression, l’art est un exutoire. Le moyen de faire passer un message, mais qui reste à traduire, selon les ressentis de chacun. C’est là toute la magie de l’art. Il vibre différemment face à chacun. Il souligne nos différences, notre unicité en tant qu’individu.

Quelle est votre propre définition d’un artiste ?

Une personne qui passe une information d’un univers à un autre. De l’au-delà immatériel à notre monde cartésien. il capte les flux et les retranscrit, sans forcément comprendre pourquoi, mais juste grâce à ce « feeling » créatif.

Qu’est-ce qui vous motive, vous inspire dans votre travail artistique ?

L’inconscient. Une envie irrésistible de créer quelque chose. Pour la peinture c’est une envie de laisser libre cours au feeling. La peinture permet de se vider l’esprit. Je tente toujours de laisser le conscient de côté, sinon le trait et le résultat n’est plus le même. Mon art ne doit pas être contrôlé, il doit sortir brut tel quel, et pour ce faire j’essaie toujours de laisser le conscient de côté, contrairement à l’écriture, qui demande un énorme effort de réflexion, planification, anticipation et mise en oeuvre. Mais les deux processus viennent de la même envie incontrôlable de créer, de faire passer un message, une histoire.

Parmi les citations suivantes à propos de l’art, quelle est celle qui se rapproche le plus de votre propre conception de l’art ou de l’artiste ? Pourquoi ?

Le beau artistique est plus élevé que le beau dans la nature. Car la beauté artistique est la beauté née et comme deux fois née de l’esprit… L’art doit donc proposer une autre fin que l’imitation formelle de la nature ; dans tous les cas, l’imitation ne peut produire que des chefs-d’œuvre de technique, jamais des œuvres d’art – F. Hegel

Chez les artistes, j’accorde autant d’attention à l’homme qui fait l’œuvre qu’à l’œuvre elle-même – V. Van Gogh

Pour l’artiste, voir c’est concevoir, et concevoir, c’est compose – P. Cézanne

L’œuvre d’art est un arrêt du temps – P. Bonnard

Tout est plus ou moins artificiel. Je ne sais pas où s’arrête l’artificiel et où commence le réel – A. Warhol

Parmi le choix qui m’est donné, c’est la phrase de Vincent Van Gogh qui me séduit le plus, même si je ne suis qu’en partie d’accord avec cette phrase, car à mes yeux elle est incomplète. L’artiste est-il vraiment important? A mes yeux, l’artiste n’a pas le contrôle total de ce qu’il fait. C’est bien plus mystique. Son inspiration vient d’ailleurs. L’artiste n’est qu’un transmetteur, une antenne qui capte des ondes et les retranscrit. En revanche, il est vrai que sur le plan commercial, au fil des ans, la personnalité de l’artiste peut avoir une certaine influence sur son succès.

Voir l’article dans le Monde Economique

Articles similaires

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :