Marianne Rubio

Initiée depuis son enfance, la démarche artistique de Marianne Rubio ne s’affirme que tardivement. Tout comme une parole libératoire, elle se met à créer intensivement à partir de 2014. Elle a finalement trouvé le moyen d’exprimer son essence, ses envies et ses préférences à travers la technique du collage qu’elle utilise comme point de départ. Le séquençage et la répétition d’images constituent des procédés qui lui sont chers. Puis vient la gestuelle de la main, où dialoguent mises à plat de formes, de couleurs et de matières (crayons, stylos, feutres, etc.). Ils permettent la naissance d’une énergie qui prend forme au fur et à mesure que son processus de création évolue. Enfin, les tracés d’arabesques s’imposent comme une signature perpétuelle. Proche de l’écriture automatique, sa main est portée par un élan pour ainsi dire magique. Une véritable calligraphie abstraite.

Parcours :
Passionnée par le dessin et la peinture, elle suivra des cours privés et choisira une filière artistique jusqu’à la maturité artistique. Une passion qu’elle mettra en arrière-plan pendant des années pour se consacrer à une carrière dans la communication et à fonder une famille. C’est lors d’une pause professionnelle à 46 ans, qu’elle renoue avec sa fibre artistique. La technique du collage s’impose par elle-même.
Elle participe à plusieurs expositions personnelles et collectives depuis 2014. L’année 2017 est marqué par une collaboration avec la marque italienne PaperStyle eyeswear, qui réalise plusieurs modèles de monture de lunettes avec une œuvre de l’artiste.
Cette première production d’objet , design by Marianne Rubio, ouvre une nouvelle piste pour l’artiste, celle de l’habillage d’accessoires de mode et d’intérieur, de papeterie et du monde de l’écriture. Actuellement, elle travaille sur une ligne de cartes de vœux et de condoléances sur mandat d’une grande institution publique genevoise.